25 février 2017

A hen at the Beach...


 


Une poule... à la plage?!

Parfois, il vaut mieux ne pas chercher à comprendre ce qui nous pousse à aller dans une  direction ou dans une autre…

Pourquoi une poule à la plage? Bah, à vrai dire, je ne sais pas! :)
Mais bon, c’est l’idée qui m’est venue pour utiliser ce nouveau médium dont je vous ai parlé dans mon dernier billet…les crayons de couleur !

Et ce choix des crayons de couleur, je ne le regrette absolument pas !


Pourquoi j’ai adoré

1-      Parce qu’on peut être interrompu en plein travail sans conséquence fâcheuse sur la réalisation en cours. Ce qui ne serait pas le cas avec l’aquarelle… Et en période de vacances scolaires, bah c’est primordial, parce que les sollicitations vont bon train !

2-      Parce qu’on a le temps. On travail sec sur sec… pas besoin de se dépêcher comme ça peut être le cas avec l’aquarelle. Donc quand on débute, ou quand on reprend comme moi, eh bien c’est fort appréciable. Car dans le doute, on peut prendre du recul en pleine action.

3-      Parce que le travail est tout en finesse. Et que ça, ça me plaît ! C’est mon truc (bien que comme dit dans un précédent billet, j’adorerais pouvoir faire moins dans le détail…mais c’est plus facile à dire qu’à faire !)

4-      Parce que le mélange des couleurs se fait uniquement sur le papier. Et je trouve ça plutôt sympa. C'est aussi possible pour l’aquarelle, mais je ne l’ai pas vraiment pratiqué. Pour le moment, je prépare mes couleurs avant de les poser sur papier, mais c’est à tester dans le futur !


La réalisation


Pour ce dessin, j’ai utilisé une boîte de crayons de couleur de la marque Stabilo et du papier Canson de 160g/m².

Une fois le croquis fait, j’estompe les traits avec une gomme mie de pain.

Pour les parties qui seront recouvertes par une couleur claire, là, j’efface carrément le dessin pour éviter que les traits n'apparaissent.





Vient ensuite la mise en couleur… du plus clair au plus foncé. Les ombres sont colorées avec la couleur complémentaire. Je trouve que l’effet est meilleur ainsi, plutôt qu’en utilisant une couleur plus foncée que celle de la base.


Pour vous donner un exemple, ça donne :

Sur du rouge --> ajout de vert pour ombrer

Sur du jaune --> de violet

Sur du bleu --> de orange


L'inverse est également valable. Et parfois, je rajoute même une troisième couleur comme ce fut le cas pour ombrer certaines parties de couleur rouge. En plus du vert, du bleu a été ajouté.






Bon, bien que ce fut un réel coup de cœur, il n’en reste pas moins que j’aime l’aquarelle et que je compte continuer.
Parce que oui, sortir de ma zone de confort, je trouve ça plutôt bénéfique. Ne pas pouvoir tout le temps maîtriser le rendu final, se faire surprendre, ça a du bon :)

Et vous? Quel médium avez-vous choisi pour débuter? :)



2 commentaires:

  1. J'aime beaucoup les crayons de couleur, c'est pratique et on peut les emporter partout. J'apprécie aussi la gouache, parce que c'est simple à utiliser et inodore. Accessoirement, ces deux médiums sont assez économiques pour les débutants :)

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Nadège,
    Effectivement, c'est très pratique! Surtout en ce moment avec mes ados autour (vacances scolaires obligent!)...
    Quant à la gouache, je ne connais pas. J'ai beaucoup peint à l'acrylique et j'ai adoré. Du coup, ça ne m'a pas donné envie à l'époque de me tourner vers la gouache. Il faudrait que je m'intéresse à la différence entre ces deux médiums :)

    RépondreSupprimer