12 février 2017

Cueillez dès aujourd'hui les roses de la vie...

"Vivez si m'en croyez, n'attendez à demain. Cueillez dès aujourd'hui les roses de la vie."
Pierre de Ronsard



Les roses, j’adore ça ! En vrai ou en peinture, c’est un régal pour les yeux !
Sauf qu’en peinture, bah, elles me donnent du fil à retordre… Moi, j’vous l’dis, il y a trop de pétales ! (Soupir…)
J’ai voulu en mettre dans ma dernière petite aquarelle, une couronne de fleurs inspirée par les beaux rayons d’un soleil qui s’était fait bien timide ces derniers temps.
Forcément, ça donne des envies de printemps ! (et puis j’aimerais que ce soit le thème de la petite carte du mois pour mamie! Du coup c’était un peu une sorte d’essai aussi…)


Les fleurs peuvent être représentées et peintes de plusieurs façons. Je ne voulais pas un rendu précis et réaliste, mais plutôt une interprétation plus légère.
En peinture acrylique, je sais que j’ai plus de facilité dans ce qui est fin, précis avec plein de détails (peut-être ma quête illusoire  de la perfection, ou du moins de l’idée que je m’en fais…).
Produire des touches plus diffuses, moins dans le contrôle… waouh c’est compliqué pour moi ! J’ai une amie qui a un peu ce style, vraiment opposé au mien…et j’adore ! J’aimerais peindre comme elle, et elle, comme moi ! Mais pour l’une comme pour l’autre, ce n’est vraiment pas évident.
Je me dis que pour l’aquarelle, c’est certainement pareil. C’est plus compliqué pour moi si je sors de ma personal touch !
Il faut dire aussi que travailler à l’aquarelle ou à l’acrylique est vraiment différent.
Je dois apprendre entre autres à maîtriser la couleur, bien doser la quantité eau/aquarelle et toujours avoir bien en tête que la couleur s’éclaircit en séchant.
Bon, dans l’ensemble, j’avoue être quand même satisfaite du rendu final même si les roses ne me conviennent mais alors, pas du tout !
Je suis bien que consciente du travail qui m’attend pour arriver à un résultat moins… débutant !
Mais bon, c’est mon stade après tout ;)




S’exercer, encore et encore, mais toujours dans la joie !
Et tant pis si le résultat n’est pas à la hauteur de ce que l’on avait imaginé. Plutôt que de focaliser sur le rendu final, prenons plaisir à apprendre.
Oui, prenons plaisir dans l’acte de peindre, soyons dans le ici et maintenant !
Car comme le dit si bien Robert Louis Stevenson

"L'important, ce n'est pas la destination, mais le voyage en lui-même."

Et vous ? Profitez-vous du voyage ? :)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire